Nombre de Visiteurs

SKI CLUB COMBLOUX depuis 1935

Remerciements : Un grand merci à tous ceux, déjà cités, qui ont confié leurs photos,  Gérard Socquet-Juglard, Léon Maillet-Contoz et Bernard Bottollier-Lasquin pour tous leurs documents et souvenirs !

Crédits photos : Sylvie Paget, Hugo Paget, Gérard Socquet, Yvon Pugnat, Bernard Bottollier-Lasquin, Thomas Colomb

1946 - Course inter clubs du Mont d’Arbois à Gémoëns Equipe du ski club de Combloux

Le ski club « Les Loups » est un des plus anciens des 115 ski clubs de la Haute-Savoie. Il a été créé par Raoul Maillard en 1932, avocat de métier et décédé en 1935. Il était secondé par sa femme ainsi que Rémy Socquet, Emile et Gabriel Million, Joseph Viollat…

Descente de Cordon, Marcel Perinet au départ

Le ski scolaire débute à la même période et les élèves les plus doués font partie du ski club. Cependant à l’époque les licenciés sont surtout de jeunes hommes.  Après une interruption due à la guerre, le club se restructure. Pour le financer, un bal et une tombola sont organisés avec comme 1er prix un joli agneau. Tout le monde s’investit pour vendre des billets et l’agneau est gagné… par le boucher du village ! 

Dans les années 1960 les enfants sont équipés de pull et de pantalon un peu ajustés. L’esprit de compétition mais surtout de clocher galvanise les jeunes lors des courses locales. Les meilleurs skieurs du département participent aux stages d’été à Doran, au-dessus de Sallanches, sur un névé. 

1968 Jeux Olympiques d’hiver à Grenoble :

La flamme, suivie des enfants, traverse le village avec un passage de relais dans chaque quartier. 

Dans les années 1970, grâce à l’impulsion des Jeux le matériel de ski évolue considérablement.

Les jeunes commencent à porter des fuseaux et des blousons de vitesse.

Le Comité du Mont-Blanc organise les premiers stages d’été sur le glacier de Tignes.

Les stages d’été à Doran s’ouvrent aux meilleurs skieurs du district. La commune de Sallanches installe un fil-neige comme remontée et tout le monde dort en refuge pour la semaine. C’est aussi l’époque où les marmottes ont un goût très prononcé pour les lanières et chaussures en cuir qu’il ne faut pas laisser « trainer » !.. 

Grand prix du Conseil Général

Dans les années 1970 les jeunes participent  surtout aux courses au niveau local ou départemental, puis ils iront jusqu’en Savoie.  

Années 70, Léon Maillet-Contoz et les scolaires, beaucoup portent le pull du ski club

Sous la conduite de l’instituteur Jacques Durville, dans la salle du Ciné-Neige, les entrainements physiques sont réguliers. Les conditions sont un peu rudimentaires avec des sacs de sable en guise d’haltères ou des chaises pour mur d’escalade... 

1985 Stage d'Automne à Tignes avec le 1 er Bus

A partir des années 1980 les déplacements se multiplient grâce à l’achat d’un minibus : stages d’été à Val d’Isère, Tignes, en suisse, courses dans tous les massifs montagneux pour les qualifiés. Les vestes du club apparaissent dès les années 1990. 

1992 7 ème victoire consécutive / Challenge Mini coupe par équipe
1993

Sous l’impulsion du Syndicat National des Moniteurs les ESF et les clubs se rapprochent

et mutualisent des moyens matériel et humain. 

2004

A partir des années 2000 le club investit les glaciers en Autriche et en Italie pour les stages d’été et d’automne. Les entraînements se structurent notamment l’articulation avec le scolaire. Les classes sportives des collèges de Megève libèrent 2 demi-journées pour permettre aux jeunes de skier jusqu’à 5 fois par semaine.

2007/ Reconnaissance du trace avant une course
2007 Coupe du Monde à Val d'Isère, les jeunes encouragent leurs champions : Marc Bottollier-Lasquin et Cyril Nocenti.

Au lycée du Fayet une classe à horaires aménagés facilite la préparation du Brevet d'état pour les futurs moniteurs. Les meilleurs skieurs y intègrent le pôle espoir inter-régional ou pour quelques élus, le pôle France d'Albertville.

2014

Le ski club compte aujourd’hui 200 licenciés pour une soixante de coureurs de 7 à 18 ans. Il a pour double objectif de former des coureurs de haut niveau mais aussi de préparer les jeunes aux examens d’accès aux métiers de la montagne : moniteurs, pisteurs, guides ….

Le club est réellement le poumon de la station puisqu’il forme la plupart des futurs moniteurs de l’ESF de Combloux, soit un minimum de 5 jeunes qui réussissent le test chaque année. 

La particularité du Club est d’avoir formé des champions exclusivement dans les disciplines de vitesse, descente et super G. La station offrant davantage de pentes douces, les jeunes en recherche de vitesse sont naturellement devenus des glisseurs.